La démocratie au Laveu

Conseil de la Communauté éducative (CCE) 

Le CCE réunit les parents, les enseignants, la direction, le personnel de garderie. Il envisage les sujets qui préoccupent les différents partenaires à propos de la vie de l’école Exemples : accueil extrascolaire, contrat de travail, citoyenneté, activités festives et/ou culturelles, création de commissions de travail…

Il a lieu en soirée 4 ou 5 fois par an. On n’y discute pas des problèmes individuels. On y met en place différentes activités de l’école.

A chaque CCE, un point pédagogique est envisagé dans sa verticalité et présenté par les enseignants.

Une fois par an, un conférencier » est invité à présenter un sujet relatif à l’enfance et/ou à l’éducation au sens large.

Les PV des différentes réunions sont affichés aux valves près du bureau de la direction ou envoyés par mail aux parents qui se sont fait connaître.

Si une décision doit être prise et qu’un consensus ne peut être dégagé, un vote a lieu. La parité enseignante et parents doit être respectée. Les décisions pédagogiques sont prises par l’équipe enseignante qui peut également consulter l’inspection.

Bureau du CCE : 1er organe de la participation. Il réunit  au sein de l’école des délégués des enfants, des enseignants, la direction et des parents. Les enfants y transmettent leurs demandes. Il dresse l’ordre du jour du prochain CCE. Il a lieu 4 fois par an, pendant le temps de midi pour permettre aux délégués des enfants d’être présents. Il gère les situations courantes et en fait rapport au CCE


Conseil d’école 

Réunit les délégués des différentes classes et la direction (local à côté BCD)

Les enfants délégués ont l’occasion de s’y exprimer à propos des problèmes liés à la vie quotidienne de l’école. Il a lieu toutes les 6 semaines. On y examine les conflits, entérine les lois de l’école au niveau des enfants, soutient les projets, reçoit les différentes demandes financières et autres. Des aménagements pratiques et des choix de règles de vie peuvent y être décidés

Ex : organisation des cours de récré, horaires des ateliers de midi, gestion du ciné-club…relations avec le personnel auxiliaire d’éducation, les enseignants…

La direction rédige le PV de cette réunion, le communique aux différentes classes dans les trois jours qui suivent et sollicite l’approbation des délégués.

Les enfants des cycles 2.5 à 5 ans participent occasionnellement, accompagnés par un délégué.


 Conseil de classes ou de cycles 

Chaque classe organise ses propres conseils de classes.

Il permet aux enfants de débattre autour des règles de vie, de régler les conflits par le dialogue, de proposer des activités, des projets, de faire des demandes…

Il est primordial pour les enfants, car ils peuvent s’y exprimer librement.

Il a pour fonction d’organiser, de gérer les activités, les projets, d’analyser la vie du groupe, de rechercher des solutions aux dysfonctionnements et aux conflits, d’élaborer des règles de vie, de mandater des représentants… de chercher des solutions à des soucis matériels à l’intérieur de l’école, de transmette aux autres des informations parfois affectives…qui peuvent faire émerger de nouveaux projets.

Dans les classes des tout petits,  l’enseignant guide la discussion.

L’apprentissage de la prise de parole est fondamental : ne pas interrompre, respecter le tour de parole, écouté…

Chez les grands, un président est élu par et parmi les enfants du cycle. Il  gère la prise de parole. Le conseil de classe s’appelle aussi parfois « Quoi d’neuf ? ».

Le conseil bilan « le quoi de neuf » permet de faire le point rapide de la journée. Il peut être quotidien mais ne jamais dépasser 10 minutes.

Chez les plus grands, le conseil de classe n’a  généralement lieu qu’une fois par semaine.

Des conseils de classes «  extraordinaires » peuvent être organisés exceptionnellement pour régler des problèmes immédiats.

Le but principal du conseil de classe est de gérer les problèmes par le dialogue afin de créer un groupe classe homogène et favoriser la concentration de chacun face au travail après avoir évacué les soucis. C’est l’apprentissage de la démocratie.

Les décisions, aboutissements d’un choix réfléchi et lucide doivent être appliquées : chacun en est responsable solidairement avec les autres.

L’enseignant en est le garant mais les enfants doivent aussi y contribuer en exécutant les tâches prévues et en s’engageant dans les responsabilités dont le besoin a été déterminé. C’est la part coopérative de chacun.